Le mariage en Russie

Les Traditions, Une
27 décembre 2011 - Aucun commentaire

Le mariage en russieEn Russie, il est de coutume de se marier tôt.

En effet, après 25 ans, une femme est considérée comme « vieille » (sympa !) et trouver un homme célibataire passé 30 ans, est très difficile !

Les procédures de divorce sont également très faciles : on peut divorcer sans notaire, sans avocat et sans tribunal ! Nul besoin de trop réfléchir avant de se marier dans ce contexte.

Très superstitieux, les russes ne se marient jamais en mai ! Car mai, en russe « maï » ressemble au verbe « maïatsia » qui signifie souffrir. Du coup, se marier en mai, c’est souffrir toute sa vie.

Le mariage en russieLa majorité des mariages sont civils et se déroulent dans un « palais des mariages » où la cérémonie ne dure que 2 ou 3 minutes. Il n’y a pas de jour particulier pour célébrer un mariage. On peut se marier tous les jours de la semaine.

Avant le mariage, la tradition veut que le futur marié se rende dans la maison de sa future épouse afin de répondre à une série de questions. S’il répond mal, il pourra payer une somme d’argent ou s’acquitter d’une chanson ou d’une danse.

Si le mariage en lui-même est rapide, la réception, elle, est très importante et dure au moins 2 jours.

Le 1er jour, il s’agit de la cérémonie civile, la visite de la ville et le début de la réception.

Depuis quelques années, tous les couples qui se marient se doivent d’arriver en limousine et les mariées portent une robe de mariée ambiance princesse.

Le mariage en russieAprès la cérémonie, les mariés font donc un tour de ville pour une séance photo dans les plus beaux endroits de la ville : à Saint Pétersbourg, la pointe de l’île Vassilievski, le monument à Pierre le Grand, les atlantes de l’Ermitage, la cathédrale Smolny, le jardin d’été… Evidemment, à chaque arrêt, pause champagne (qui est en fait du mousseux) obligatoire.

La réception qui vient ensuite commence toujours par du pain grillé.

Les invités boivent du vin après chaque pain grillé et crient « Gor’ko » qui signifie « amer ». Les mariés doivent alors s’embrasser afin de rendre le vin moins amer. Les danses commencent alors et la nuit se termine par l’enlèvement de la mariée. Les amis de la mariée qui l’ont aidée à se préparer le matin même demandent une rançon pour leur aide du matin.

Le 2e jour se passe généralement dans la maison du couple.

Seuls les amis les plus proches et les membres de la famille participent à cette journée, qui se résume en un dîner. A la fin du dîner, une autre coutume veut que la mariée nettoie le sol, tandis que les invités jettent quelques pièces de monnaie au sol. Il s’agit en réalité d’une façon de contribuer au mariage, une forme originale pour la liste de mariage !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.