Un mariage en CDD au Mexique

Les Formalités, Une
9 octobre 2011 - Aucun commentaire

Vous en avez marre de tous ces mariages ? Vous n’y croyez pas trop ? De toute façon, c’est voué à l’échec ? Optez pour le mariage en CDD !

2 ans de mariage, c’est bien suffisant, non ? On s’aime encore. On n’est pas bouffé par le quotidien. Ça semble être le rêve, non ?

Le mariage en CDD au MexiqueLe procédé n’est valable pour le moment qu’au Mexique. Mais attention, ça vaut le détour ! Pour palier la lenteur des procédés juridiques et administratifs en matière de divorce, Mexico, qui compte pas moins de 40% de divorce, a opté pour le mariage en CDD.

Le mariage est désormais soumis à un contrat d’essai, d’une durée de 2 ans. Les modalités de séparation sont définies, tout comme la durée estimée du mariage. Heureusement, le contrat est renouvelable, et autant de fois que souhaité !

Carlos Torres, porte-parole de la députée Lizbeth Rosas, la co-initiatrice de la proposition de loi, explique ce choix : «Nous sommes à la recherche de solutions aux problèmes que nous observons quotidiennement au tribunal comme le chantage affectif ou les enfants qui sont utilisés comme des pions», «beaucoup de couples n’y ont pas recours et fondent une nouvelle famille ».

Le Mexique étant un pays à majorité catholique, ce CDD est plutôt mal vu et est même «totalement absurde». Le révérend Hugo Valdemar, porte-parole de l’archidiocèse de Mexico, a ainsi ajouté «C’est une proposition faite par des personnes qui ne comprennent pas la nature du mariage», «Le mariage n’est pas un contrat commercial mais un contrat noué entre deux personnes autour d’un projet de vie, dont la création d’une famille.»

Pour la présidente de l’Union nationale des parents, Consuelo Mendoza, ce type de mariage tient de la culture consumériste, et favorise «la culture du jetable».
Un mariage censé protéger les enfants, mais qui seraient «angoissés à l’idée de se demander tous les deux ans si papa et maman vont renouveler leur contrat».

Le Mexique n’est cependant pas le 1er à faire cette proposition (l’Allemagne y avait déjà réfléchi en 2007). L’Iran et le Liban possèdent déjà un contrat de ce type.

Ah, si tout pouvait être aussi simple !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.