Se marier en baskets

La Beauté de la Mariée, Une
20 septembre 2011 - Aucun commentaire

Pour moi, un mariage doit se faire dans de magnifiques escarpins nacrés ou colorés. Des talons, quoi !

Mais il est clair qu’à la fin de la journée, après avoir piétiné entre l’Eglise, la mairie et les photos dans le jardin, la souffrance nous fait penser que nous sommes de véritables martyrs.

Quand arrive l’ouverture de bal, on a qu’une envie, se mettre pieds nus (c’est d’ailleurs ce qu’a fait Sarah, dans 4 mariages pour 1 lune de miel).

Se marier en basketsÀ moins d’investir dans des « antipieds chauffants » ou autre gadget qui coûtent plus chers qu’ils ne font du bien, il est très difficile de rester en petits talons toute la journée (à part pour les filles chez qui c’est une seconde nature).
Et l’idée de se mettre en basket n’est pas des plus réjouissantes, à moins d’entamer une véritable danse déchaînée qui expliquerait le port de baskets.

Pourtant, Mélissa Regan de Vogele et Michelle Boor ont trouvé la solution pour nos petits petons. Les créatrices américaines de la marque Vouelle ont lancé une collection de baskets éco-friendly, en collaboration avec Twins for Peace.

Ces baskets sont hyper confortables, s’adaptent parfaitement bien à un mariage. Les modèles sont baptisés de prénoms anglosaxons : Molly, Jenny, Allison… Pour ne rien gâcher, ils sont fabriqués en Italie et sont le fruit de la création des deux américaines et d’Alain Mancini, le fils du bottier René Mancini. Disponibles en blanc, ivoire et rouge (bah oui, pourquoi pas ?), les prix de ces merveilles vont de 91 à 110€.

Vous pourrez les porter pendant vos préparatifs, après la cérémonie, pour danser comme une folle sur le dancefloor ou pour les plus téméraires, toute la journée !
La chance, c’est que vous pourrez les reporter dans n’importe quelle circonstance.

Qu’est-ce que j’aurais aimé pouvoir mettre des baskets chics et confortables pour mon mariage ! Mes pieds m’en veulent encore de les avoir forcés à danser toute la nuit en escarpins…

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.