Les expos l’été : courrez-y !

Conseils et Astuces, Une
20 août 2011 - Aucun commentaire

Cet été, deux expos mettent la mode à l’honneur.

Et qui dit mode, dit belles robes susceptibles de nous inspirer pour notre robe de mariée !

Zoom sur ces expos :

Après Madeleine Vionnet, l’année dernière, les Arts Décoratifs ont choisi de mettre à l’honneur Hussein Chalayan, l’un des créateurs les plus innovants et visionnaires de la fin du XXe siècle.

Mêlant mode, architecture et design, Hussein a su défier les stéréotypes de la mode. Il utilise la sculpture, le mobilier, la vidéo ou les effets spéciaux pour ses collections, s’inspire de la politique mais aussi des mouvements sociaux et économiques.

Ce créateur ne s’intéresse pas particulièrement à la mode. Il se concentre sur le fonctionnement du corps dans l’espace. Sa vision transparaît donc dans ses créations, où la rigueur technique et la précision sont dignes d’un architecte.

Si ce travail peut paraître froid, tant sa technicité est grande, ce n’est pas le cas des défilés, mis en scène de façon spectaculaire, de véritables performances artistiques pleines d’émotion.

Lauréat à deux reprises du « British Designer of the Year » en 1999 et 2000, le jeune créateur fait figure d’ovni sur la planète mode.
Découvrez vite l’univers riche et complexe d’Hussein Chalayan au travers de vêtements, installations, défilés, projections et travaux de recherche. Avant le 13 novembre 2011 !

Deuxième expo : « Le XVIIIe siècle au goût du jour, Couturiers et créateurs de mode au Grand Trianon », au château de Versailles.

Si vous voulez la preuve que la mode n’est qu’un éternel recommencement (ou une éternelle réinterpréation), cette expo est faite pour vous ! 56 modèles des créateurs actuels (Karl Lagerfeld, Christian Lacroix, Vivianne Westwood, etc) font face à des costumes datant du siècle des Lumières.

Rares sont les créateurs « haute couture » actuels qui n’ont pas été inspirés par l’habit de la femme du XVIIIe (corsage ouvert, jupe, « pièce estomac » triangulaire, corset et panier). Même Nicolas Guesquière (Balenciaga) s’y est essayé avec une collection « Petit Marquis ».

Entre Christian Dior et Pierre Balmain qui réinterprètent les robes du soir brodées, Vivienne Westwood qui redonne vie aux courtisanes, Azzedine Alaïa qui réinvente les corsets et Karl Lagerfeld qui réinterprète le peintre Watteau, on pourrait se prendre pour Marie-Antoinette.
Une dizaine de pièces à visiter et on se perdrait presque entre les modèles d’hier et ceux d’aujourd’hui. A voir avant le 9 octobre !

Deux expos extrêmement différentes, sublimes l’une comme l’autre. Mon coup de cœur revient quand même à l’expo de Versailles dont je piquerais bien l’affiche : Marie-Antoinette à la sauce Vivianne Westwood, j’adhère !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.