Interview – J’aime ma robe

Conseils et Astuces, La Liste de Mariage, La Robe de la Mariée, Une
5 août 2014 - Aucun commentaire

Aujourd’hui, nous rencontrons Laetitia, la créatrice du concept innovant J’aime ma robe

J'aime ma robe 14Lily : Pourriez-vous vous présenter ainsi que votre activité?

Je suis Laëtitia, la fondatrice de J’aime ma robe. 
Je suis mariée et j’ai un grand garçon de 5 ans. Après avoir étudié à l’Institut Français de la Mode et travaillé pendant 10 ans pour des maisons de luxe, j’ai créé J’aime ma robe fin 2012. J’habite à présent entre Paris et la Mayenne où se trouvent nos bureaux.

J’aime ma robe est la première méthode de préservation pour les textiles précieux. En fait, ce sont des « kits complets » pour préserver, comme au musée, les robes de mariées, robes de baptême et les vêtements de bébé. Nos fournisseurs sont les mêmes que ceux du Musée Galliera à Paris qui renferme les collections nationales. Je peux donc vous garantir que c’est ce qui existe de mieux à ce jour pour préserver des vêtements !

Lily : Pourquoi avoir choisi l’univers du mariage ?

Je n’ai pas choisi spécifiquement l’univers du mariage car nos produits peuvent préserver tout type de vêtements mais, je suis ravie de travailler dans cet univers que j’adore. Je suis tellement fleur bleue que  je ne me lasse jamais de regarder des photos de mariages et de robes de mariées. Lorsque je me suis mariée, il y a 7 ans, les blogs français n’existaient pas. C’est difficile à imaginer, et pourtant. A l’époque, j’avais passé des mois sur les sites américains (Martha Stewart et Style Me Pretty). Les mariées françaises d’aujourd’hui ont beaucoup de chance !

J'aime ma robe 2J'aime ma robe 3J'aime ma robe 4

Lily : Qu’est-ce qui vous différencie ?

Nous ne nous contentons pas d’avoir un site marchand. Nous conseillons chaque mariée, individuellement, sur le choix du Coffret le mieux adapté à SA robe et nous lui expliquons comment la plier en fonction de sa construction.

Nos formats sont également les plus grands qui existent et sont ceux qui permettent de plier le moins possible une robe.

Les Coffrets J’aime ma robe sont les seuls à être fabriqués avec des matériaux conformes aux normes d’archivage. Ce sont des normes internationales très complexes sans lesquelles les musées ne pourraient pas les utiliser. Etre « bio » ou en coton ne suffit pas.

J'aime ma robe 12Lily : Quel est votre quotidien ?

Mes supers stagiaires et moi passons une grande partie de nos journées à conseiller les mariées ou leur famille dans le choix de la méthode de préservation la mieux adaptée à LA robe. Nous avons aussi la chance de travailler auprès des créateurs et des fabricants pour mieux appréhender  la manière dont les robes sont construites.

Lily : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

J’ai toujours été fan de brocante, de linge ancien et de vintage et je crois que cela transparaît bien dans le logo de J’aime ma robe. Le mannequin avec « faux-cul » a été redessiné à la main par une graphiste à partir d’une gravure ancienne que j’avais chinée et une calligraphe a calligraphié  le « J’aime ma robe ». Quant au cadre et au ruban qui l’entourent, ce n’était pas voulu du tout, mais j’ai découvert par la suite qu’ils ressemblent beaucoup au logo historique de Christian Dior ; ce devait être dans mon subconscient…

J'aime ma robe 11Lily : Qui sont vos clients et clientes ?

Mes clients sont essentiellement des futures ou des jeunes mariées mais nous avons aussi des Mamans, des Papas, des Grands-Parents, des mariés,  des témoins etc.

Lily : Quelles sont les préoccupations des futurs mariés ?

De plus en plus de mariées récupèrent leur robe plusieurs mois avant le mariage et nous demandent comment la garder intacte jusqu’au jour J. Les dangers encourus sont les mêmes avant et après. Au-delà de 3 mois à l’avance, nous leur préconisons de stocker la robe dans un Coffret J’aime ma robe qu’elles pourront réutiliser après nettoyage pour la préserver.

Lily : Avez-vous une anecdote à raconter ?

C’est toujours très touchant quand  quelqu’un veut offrir un coffret à une mariée. Mais, récemment, nous avons été contactés par un mari qui voulait offrir à sa jeune épouse un Coffret J’aime ma robe pour leurs Noces de Coton (premier anniversaire de mariage). Lorsque nous avons demandé le texte à joindre au cadeau, nous avons reçu l’une des plus belles lettre d’Amour dont on rêve toutes ! Si belle que nous avons demandé au marié la permission de la poster (anonymement) sur notre page FB. Elle a eu beaucoup de succès…

Lily : Auriez-vous un conseil pour les futurs mariés ?

La housse que l’on va vous donner avec votre robe est une housse de TRANSPORT. Elle n’est pas du tout adaptée à la conservation. Mieux vaut rien que ça… Et surtout (je sais que c’est un deuxième conseil mais il est TRES important) si vous avez mis votre robe sale dans cette housse, ne la remettez plus dedans une fois passée chez le teinturier car vous devriez la nettoyer de nouveau !

J'aime ma robe 8J'aime ma robe 10J'aime ma robe 13

Lily : Quelles sont, selon vous, les tendances mariage actuelles ?

Nous voyons de plus en plus de robes fluides, très légères et en dentelle mais, selon moi, la robe bustier de princesse a encore de beaux jours devant elle.

Lily : Comment voyez-vous l’avenir ? Avez-vous des projets ?

L’avenir semble radieux pour J’aime ma robe. De plus en plus de créateurs adhèrent à notre concept et les mariées commencent à s’interroger sur la meilleure façon de conserver leur robe APRES.

Suite à une grosse demande, nous proposons à présent, à la vente,  nos pochons seuls. Nous en avons même créé un plus grand pour stocker les grands voiles ou les jupons.  Nous prévoyons aussi d’agrandir notre gamme pour proposer de quoi préserver les fourrures, les chapeaux, les chaussures etc. AFFAIRE A SUIVRE…

J'aime ma robe 9J'aime ma robe 6

Merci Laetitia ! J’aime ma robe est partenaire de Lily Liste, vous pouvez donc acheter le coffret de conservation de votre robe de mariée avec votre liste de mariage ! Astucieux non ?

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.