Les démarches pour changer son nom de jeune fille en celui de femme mariée

Conseils et Astuces, Les Formalités, Une
15 juin 2011 - Aucun commentaire

J’ai profité du week-end de Pentecôte pour tester ma future nouvelle signature de femme mariée !

Mais il a fallu avant ça que je me décide sur mon nom d’usage ! Effectivement, nous les femmes (nous le charme…. vous me remercierez toute la journée pour cette superbe chanson que je viens de vous mettre dans la tête), nous avons le choix de :

  • conserver notre nom de jeune fille
  • changer de nom pour celui de son époux
  • changer de nom pour les deux noms dans l’ordre de notre choix

Perso j’ai décidé de garder les deux : le mien d’abord, et le sien ensuite. L’ordre le plus simple : chronologique et qui me permet de continuer à donner mon nom de jeune en priorité tout en ménageant le côté macho de mon Lulu !

Evidemment, la loi ne prévoit aucune aide particulière pour modifier mon nom d’usage, puisque « le mariage est sans effet sur le nom des époux, qui continuent d’avoir pour seul patronyme officiel celui qui résulte de leur acte de naissance. Toutefois, chacun des époux peut utiliser dans la vie courante, s’il le désire, le nom de son conjoint, en l’ajoutant à son propre nom ou même pour la femme, en le substituant au sien. » (un peu sexiste non ???? Monsieur n’a pas le droit de prendre le nom de Madame…)

Quelles démarches doit-on faire pour changer son nom de jeune fille en celui de femme mariéeAlors voici une petite liste des papiers « officiels » à faire modifier :
– carte d’identité (se renseigner auprès de la mairie)
– passeport (se renseigner auprès de la mairire)
– carte grise (se renseigner auprès de la préfecture)
– permis de conduire (se renseigner auprès de la préfecture)
– carte d’électeur

Dans tous les cas, prenez votre tout nouveau livret de famille avec vous.

Et puis, il faut évidemment prévenir :
– votre employeur
– votre banque
– votre caisse de retraite
– la caisse d’allocation familiale
– le pôle emploi (si jamais)
– le centre de sécurité sociale, numéro 3646 (pensez à faire modifier votre carte vitale)
– le centre d’impôts
– et les autres associations ou mutuelles où vous adhérez.


Et n’oubliez pas de changer votre adresse email !

Pensez à faire ces démarches si vous changez de nom d’usage pour ne pas être gênée lors de retraits de recommandés par exemple.
Bref, une petite check list s’impose !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.