Interview – Ma vie en boîte

Conseils et Astuces, La Réception, Les Invités, Une
10 septembre 2013 - Aucun commentaire

Ma vie en boiteAujourd’hui, nous rencontrons Boualem et Stéphane de Ma vie en boîte

Lily : Pourriez-vous vous présenter ainsi que votre activité?

Boualem : Stéphane et moi sommes deux amis passionnés par la vidéo. Nous avons crée Ma Vie en Boiteil y a un an. Nous proposons aux futurs mariés de raconter leur histoire personnelle et leur rencontre dans un film mêlant humour et émotion.

Stéphane : Nous récupérons les archives photos et vidéos du couple, et nous les tordons dans tous les sens pour arriver à ce que nous appelons un « Menu », car le film est livré dans une petite boite à pizza.

Ma vie en boiteLily : Pourquoi avoir choisi l’univers du mariage ?

B : Ma Vie en Boite est justement née dans un mariage où nous étions invités. C’est en voyant un diaporama interminable et sans rythme que nous est venue l’idée de raconter autrement l’histoire du couple. Et ce qui nous passionne avant tout.

S : Le public d’un mariage est un public passionnant et difficile. Passionnant car tout le monde est présent pour témoigner de son affection au couple. Mais difficile car très divers, de la petite nièce de 7 ans à la grand-mère de 77 ans. Nous voulons faire rire et émouvoir toutes les personnes présentes dans la salle.

Ma vie en boiteLily : Qu’est-ce qui vous différencie ?

S : Nous souhaitons dépoussiérer le fameux Powerpoint et proposer un film qui soit drôle, moderne, rythmé. Le mariage est un moment charnière dans l’histoire d’un couple : c’est le lieu idéal pour ressortir les archives familiales que nous mettons en scène avec pudeur et légèreté.

B : Dans nos films, nous insérons également des interviews de la famille et des amis. Par internet, chacun peut nous envoyer un témoignage, sensible ou délirant, qui ira droit au cœur des mariés.

Lily : Comment se passe la préparation d’un film ?

B : Nous travaillons à partir d’un questionnaire personnalisé. Les mariés nous racontent leur enfance, leurs passions, leur rencontre. Ils nous donnent des informations sur leur famille et leurs amis. Ensuite, à partir de leurs archives photos et vidéos, nous construisons un film qui leur ressemble. Entre le premier contact et la livraison du « menu », il nous faut environ deux mois pour produire un film de 10 minutes environ.

Ma vie en boite

Lily : Quelles sont vos sources d’inspiration ?

B : Pour qu’un film soit réussi, il faut qu’il emmène les invités du rire aux larmes en quelques secondes. En ce qui concerne l’humour, on a grandit avec Les Nuls et les Inconnus. On a aussi une vraie culture de la déconne anglosaxonne. On est fan aussi de David Letterman, le pape des Late Show américains, qui parvient à trouver la blague parfaite sur une photo ou une vidéo.

Ma vie en boiteS : En France, on adore Camille Combal qui tient le poste de surveillance chez Cyril Hanouna. On est loin de l’univers du mariage, mais l’humour est ce qui réunit tout le monde dans un Menu Ma Vie en Boite.

Lily : Qui sont vos clients et clientes ?

B : On pense bien sûr à nos clients de cette année, avec qui nous avons adoré travaillé. Nous nous adressons à des jeunes couples qui fêtent leur enterrement de vie de célibataire, jusqu’à des séniors qui nous commandent un film pour leur départ en retraite ou leurs noces d’or.

S : Nous sommes la plupart du temps en relation avec les témoins, qui veulent faire une surprise aux mariés. Et dans ce cas, nous travaillons dans l’ombre, en secret.

Lily : Quelles sont les préoccupations des futurs mariés ?

Ma vie en boiteB : La principale préoccupation est bien sûr que le film plaise, et que l’on ne commette pas un impair dedans. Pour éviter cela, nous faisons valider le menu par un proche du couple, avec qui nous corrigeons au besoin quelques détails.

S : Une histoire se raconte aussi en musique : les mariés nous demandent très souvent que leurs morceaux préférés rythment les images, ce que nous faisons à chaque fois bien sûr.

Lily : Avez-vous une anecdote à raconter ?

B : Pour les besoins d’un tournage, nous avons réussi à prendre contact avec la meilleure amie d’enfance de la mariée, émigrée depuis une dizaine d’années en Guadeloupe. Elle n’était pas au courant et a découvert son témoignage en même temps que les invités, ce qui l’a bien entendu bouleversée.

S : Et nous on était ravi 

Lily : Auriez-vous un conseil pour les futurs mariés ?

Ma vie en boiteB : Ne nous contactez surtout pas deux semaines avant votre cérémonie. Plus nous aurons du temps devant nous, mieux le film sera.

Lily : Comment voyez-vous l’avenir ? Avez-vous des projets ?

S : Continuer à raconter de belles histoires, que vous aurez l’occasion de voir au fil des mois sur notre site internet.

B : Nous développons également notre menu XLarge, qui consiste à aller tourner un clip avec les proches des mariés quelques semaines avant la cérémonie. Dans ca cadre, nous mettons de côté l’histoire personnelle, et nous proposons à la place un grand moment de danse et de déconne.

Merci à tous les deux et rendez-vous sur votre site pour plus d’infos !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.