La tendance « Trash the dress »

La Robe de la Mariée, Les Mariés, Une
26 novembre 2012 - Aucun commentaire

Non, vous avez bien compris le sens de cette expression, « trash the dress » signifie bien « ravager sa robe ». Pour être plus claire, le concept consiste à ruiner sa robe de mariée, une fois la fête terminée.

Trash the dressCette étrange tendance nous vient des Etats-Unis. En 2006, le photographe John Michael Cooper a eu l’idée de réaliser une séance de photo décalée de jeunes mariés dans le désert du Nevada au décor apocalyptique. Il mit les photos sur son blog et donna comme titre à son article : « Trashing the dress ». L’idée a ensuite été reprise par un autre photographe, Mark Eric, qui créé le site « Tras the dress ». C’est ainsi que la tendance a vu le jour.

En réalité, l’idée n’est pas de salir à tout prix sa robe, mais plutôt d’avoir une attitude plus décontractée, vous comportez comme si vous portiez votre jogging du dimanche.
Après les multiples contraintes imposée par l’organisation du mariage, il faut voir cette séance photo comme un acte libérateur (un peu comme ceux qui font un feu de joie avec leurs livres à la fin de leurs études !).

Trash the dressAprès avoir acceptés les conventions du mariage, les mariés expriment leur personnalité et se libèrent du poids de la tradition.

Si vous êtes tentées, quelques semaines après votre mariage, rappelez votre photographe pour une séance photos dans un lieu insolite de votre choix, remettez votre robe et lâchez-vous ! Vous n’êtes pas obligée de mettre le feu à votre robe, c’est surtout l’attitude qui compte. Choisissez un lieu qui ne convient pas aux tenues de mariés : une forêt humide, une rivière, une piscine, une usine désaffectée, un mur d’escalade… Ce sera l’occasion d’avoir des photos décalées et de montrer votre attitude rebelle. Et vous pourrez mettre les mettre sur vos cartes de remerciements. Enfin, misez plutôt sur une photo tradi pour votre mamie, histoire qu’elle n’en perde pas son latin !

Alors, tentez ? C’est surtout après le mariage que vous pourrez répondre à cette question. Peut-être aurez-vous besoin d’évacuer votre stress par un acte libératoire !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.