Comment se préparer au mariage religieux ?

Conseils et Astuces, Les Formalités, Une
18 août 2012 - Aucun commentaire

Avec Lulu, nous avons choisi de célébrer notre mariage à l’église. C’est un choix qui s’est imposé de lui-même, car pour nous, c’est une façon de sacraliser notre union, de lui donner une dimension spirituelle, mais aussi de faire plaisir à nos grands-parents !


Comment se préparer au mariage religieux ?Bien sûr, le choix de l’église n’est pas toujours une évidence : certains hésitent, d’autres ne sont pas d’accord… C’est un sujet personnel qui dépend des croyances de chacun. Plusieurs raisons peuvent nous pousser vers le mariage religieux : la foi qui nous anime bien sûr, le respect de la tradition familiale, l’esprit solennel et le lieu même de l’église qui apporte une autre dimension au mariage.
Quelle que soit la raison qui vous a conduit à choisir le mariage religieux, sachez qu’il y a quelques démarches à suivre. D’abord, il faudra vous marier civilement. Pas de mariage religieux sans mariage civile au préalable, c’est une formalité administrative incontournable. Ainsi, si vous souhaitez que les deux événements aient lieu le même jour, vous devrez d’abord passer devant Monsieur le Maire, avant de vous rendre devant le prêtre.
Un mariage religieux demande une préparation, donc impossible de s’y prendre à la dernière minute. Pour faire les choses bien, il est recommandé aux couples de commencer les démarches plusieurs mois avant le jour J, neuf mois voire un an avant !
Comment se préparer au mariage religieux ?Traditionnellement, et bien que cela ne soit pas une obligation, le mariage a lieu dans l’église de la ville où est née la future mariée. Vous pouvez aussi choisir votre paroisse à condition que le prêtre soit d’accord. Le mariage peut avoir lieu n’importe quel jour de la semaine, sauf le dimanche et le vendredi saint.
Certaines conditions doivent également être remplies pour se marier religieusement. Il faut entre autres que l’un des deux conjoints soit baptisé, et qu’aucun des deux ne soit déjà marié (ça paraît évident, mais bon…). Aussi, si vous êtes divorcé, vous ne pourrez pas vous marier à l’église, sauf accord exceptionnel donné par l’Archevêché, et dans certains cas bien précis.
Bien avant la célébration, les futurs mariés devront suivre une préparation au mariage qui est une étape indispensable. Vous rencontrez d’abord un couple guide qui vous éclairera sur votre chemin spirituel, vous aurez ensuite une table ronde avec d’autres futurs mariés, puis une deuxième rencontre avec le couple guide. Enfin, vous aurez un entretien avec le prêtre, et une mise au point sur le déroulement final de la cérémonie. Ce sera le moment de choisir entre une messe avec une communion, et une bénédiction nuptiale où seul le sacrement du mariage sera donné.
Comment se préparer au mariage religieux 3Le prêtre vous demandera aussi de rédiger un discours que vous prononcerez lors de l’échange des consentements. Il doit reprendre les 4 piliers du mariage : l’indissolubilité, la fécondité, la fidélité, et la liberté.
Il vous expliquera ce que représente réellement le mariage religieux. Et son rôle est aussi de comprendre vos réelles motivations (la fraicheur d’une église en plein été n’est pas une vraie motivation !) et de vous aider à les approfondir.
Vous aurez aussi à préparer les aspects plus « matériels » du mariage, c’est-à-dire l’organisation de la cérémonie en elle-même, le choix des textes qui seront lus pendant la cérémonie, des témoins, des chants et des prières. Rien ne vous empêche de choisir des textes, des poèmes ou des chansons que vous aimez et qui ne seraient pas religieux. Lulu et moi, nous avons bien demandé à tante Léonie de chanter Halleluja de Jeff Buckley (et non pas la version de Dr Alban…).
Pour les couples qui ne sont pas vraiment pratiquants, rassurez-vous, le prête sera à votre écoute et vous accompagnera tout au long de cette préparation. Il vous orientera vers des textes et les chants qui lui sembleront vous convenir pour le grand jour.

Un dernier conseil, pour ceux qui se marieraient à l’église pour son côté pratique (cérémonie plus longue qu’à la mairie, capacité d’accueil importante, lieu pittoresque pour faire de belles photos…), sachez que ce sont des motivations qui ne seront pas recevables par le prête, même si vous couvrez d’éloges son église très fleurie, de style gothique du 16e siècle !

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.