Accueil » Conseils et Astuces, La Réception, Les Invités, Une

Au secours, je ne connais personne à ma table !

6 août 2012 Aucun commentaire

Et oui, ça arrive, Lulu a été convié à un mariage où il ne connaissait que le marié ! Et comme c’est un grand timide (c’est moi la communicante du couple, vous l’aurez compris !), il n’a pas engagé la conversation avec ses voisins et s’est ennuyé toute la soirée !

Vous êtes invités ou futurs mariés, voici quelques conseils pour éviter que les « anges ne passent » trop souvent à votre table !

Je ne connais personne et on ne me parle pas !

Au secours, je ne connais personne à ma table !En général, les mariés ont bien pensé leur plan de table et si vous êtes seul, ils auront pris la peine de vous placer avec des personnes qui ont des points communs avec vous. Le tout, c’est de les identifier !
Si personne ne vous parle (et non, vous n’êtes pas seuls à être réservé !), dans ce cas prenez les devants et engagez la conversation :

1- Courage, allez de l’avant et présentez-vous à chacun de vos voisins de la table. Mettez une touche humoristique si vous pouvez : « Bonjour, je m’appelle Laurent, je suis un ex de la mariée !… Non, je plaisante, je suis un ami d’enfance du marié ! ». Bon, ça peut paraître un peu lourd, mais la subtilité, mal comprise, peut mettre mal à l’aise.
2- C’est le B-A BA, mais intéressez-vous à votre voisin(e), au lieu de monologuer sur vos compétences dans la finance (certes, vous êtes intarissable sur le sujet, mais bon…). C’est le genre de sujet qui n’engage pas votre interlocuteur à relancer la conversation. Posez des questions ouvertes, plutôt que fermées, qui appeleront des réponses développées, et pas uniquement des « oui » ou des « non ».
3- Profitez pour rebondir sur ce qui vous est dit. « Vous avez connu le marié lors d’un trek en Mongolie ! Est-ce que vous dormi dans une yourte ? »
4- Pour les hommes, les petites attentions galantes envers la gente féminine seront appréciées et feront qu’on vous remarquera : servez le vin et l’eau, invitez votre voisine pour une petite danse : rock, salsa, Madison, valse… C’est un bon moyen de créer une complicité naturellement.

Voici aussi quelques questions simples à poser sans risque, sur des sujets faciles qui permettent d’engager la conversation.

  • Comment connaissez-vous les mariés ?
  • Le repas est délicieux, n’est-ce pas ?
  • Vous savez quelles animations ont préparé les témoins ?
  • Vous travaillez dans quel secteur ?
  • Vous êtes venus avec vos enfants ?
  • Vous avez vu la dernière comédie romantique My Best Men ?

Mieux vaut évitez les sujets trop personnels ou les sujets qui fâchent (la religion, la politique et l’argent), en tout cas pour amorcer une discussion.

Petites astuces pour les futurs mariés
Au secours, je ne connais personne à ma table !Si vous avez peur que la mayonnaise ne prenne pas lors du diner. Vous pouvez prévoir de votre côté des petites animations pour faciliter le contact. Tout le monde vous en sera reconnaissant !

Voici quelques petites idées :

  • Réalisez un petit manuel de conversation pour les différentes tables : chaque invité trouvera à sa place un petit mémento sur ses voisins, avec deux ou trois petits détails rigolos sur chaque personne, histoire d’engager une discussion sur le ton de l’humour.
  • Vous pouvez aussi écrire des indices sur chaque table correspondant à des traits de caractère ou des anecdotes positives sur les personnes présentes à la table : « A fait l’ascension du Kilimandjaro ».
  • Plus classique et moins chronophage : organiser un jeu où chaque table est une équipe, ça crée des liens et ça offre ensuite un sujet de conversation.
  • Si vous avez invité des amis qui ne connaîtront personne à votre mariage, chargez quelqu’un de les prendre sous son aile pour les introduire auprès des invités. Le mieux est de faire en sorte que ces personnes soient conviées à l’enterrement de vie de garçon/jeune fille. C’est un moment idéal pour faire connaissance en petit comité.

Et vous, avez-vous d’autres conseils ou astuces pour aider les invités à faire connaissance ?

Partager sur FaceBook Partager sur Twitter


Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.