Mariage à vendre sur un site de petites annonces

L'histoire de Lily, Une
25 juillet 2012 - Aucun commentaire

Alors que je tweetais tranquillement dans mon salon en attendant le retour de Lulu, un message intrigant passe sous mes yeux : « Mariage le 28 juillet à vendre sur Kijiji! », suivi du lien.

Perplexe, je n’ai pas pu m’empêcher d’aller lire cette annonce surprenante. En fait, un ex-futur marié a choisi de mettre en vente l’intégralité de l’organisation de son mariage sur un site canadien de petites annonces.

Il explique que la noce était prévu de longue date, mais qu’elle est tombée à l’eau lorsque sa douce (finalement pas si tendre !) décide de le plaquer. Se retrouvant avec une cérémonie organisée dans les moindres détails sur les bras, sans pouvoir l’annuler, il a eu l’idée de la mettre en vente pour tenter de récupérer son investissement (à défaut d’avoir souscrit à une assurance).

Mariage à vendre sur un site de petites annoncesVoici un petit passage de l’annonce qui m’a, j’avoue, fait un petit pincement au cœur :
« Il était une fois, un prince charmant qui pensait avoir trouvé sa princesse. Comme un vrai gentleman, il demanda sa main lors d’un voyage romantique à Venise (…) Le prince a cru exhausser son vœu. Malheureusement, toute bonne histoire à sa fin, la mienne se termine ici… avant le mariage. Ceci m’amène à ma situation courante… un mariage que j’avais tout payé avec personne à marier. Si vous cherchez une place de dernière minute pour un vrai mariage de rêve durant la date la plus recherchée (28 juillet 2012) n’hésitez pas à me contacter. »

Cette annonce « all-inclusive » pourrait être une aubaine pour un jeune couple. Même la bague de fiançailles est disponible !  Et comme dit le dicton : le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Les futurs acquéreurs feront certes une bonne affaire, mais ils auront peut-être un arrière-goût d’usurpation pendant les festivités !

Pour rappel : Le secret d’un mariage qui dure… ; )

Commentaires Facebook

Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.