Accueil » Conseils et Astuces, Les Traditions, Une

L’histoire de la jarretière

28 juin 2012 Aucun commentaire

La jarretière fait partie des accessoires de la mariée. Il est indispensable de la porter.

Mais avant toute chose, revenons un peu sur l’histoire de ce joli morceau de dentelle.

Il se pourrait que l’histoire de la jarretière remonte l’époque préhistorique ! Des peintures rupestres ont été retrouvées sur lesquelles ont peut voir des femmes porter des anneaux étranges autour de leur cuisse. On les a assimilés aux jarretières d’aujourd’hui.

Au Moyen Age, le roi d’Angleterre Edward III dansait avec son amante lorsque celle-ci fit glisser malencontreusement sa jarretière. Le roi la ramassa et l’accrocha à sa propre jambe : le plus célèbre ordre d’Angleterre : L’ordre de la jarretière, était né !

Cette tradition se perd un peu et de nombreuses mariées ne souhaitent pas toujours se prêter au jeu de la jarretière. Elles la portent généralement sous leur robe. Elle est souvent bleue et blanche.
Si elles décident de se prêter au jeu, les invités ont la possibilité de la gagner au terme d’une sorte de vente aux enchères.

Le jour du mariage, un rituel a lieu autour de la jarretière. On fixe une offre de départ, et chaque invité qui surenchère verra la mariée relever sa robe un petit peu. L’invité qui mettra en jeu assez d’argent pour que la mariée relève sa robe jusqu’à ce qu’on voie sa jarretière aura le droit de la détacher avec les dents.

Aujourd’hui, la jarretière est souvent joliment travaillée et est toujours symbole de pureté.

L'histoire de la jarretière

Partager sur FaceBook Partager sur Twitter


Laisser une réponse

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou ajoutez un trackback de votre propre site. Vous pouvez également souscrire aux RSS de ces commentaires.